pierre bouyer
   
PAGE ACCUEIL
  VISITES GUIDEES
Bergheim
Colmar
Ebersmunster
Eguisheim
Hunawihr
Kaysersberg
Ribeauvillé
Riquewihr
Sélestat
Strasbourg
   
  EVENEMENTS
Visites musicales
Événements d'hiver
Événements d'été
   
  PAGES SPECIALES
Qui suis-je
Mes publications
Les amis artistes
Et alors...Noël
   
  PAGES UTILES
Tarifs
Liens
   
   
   
   
   
 
Pierre Bouyer, piano forte

 

Le son Mozart  

Sous les doigts de Pierre Bouyer, la musique du temps de Mozart a des accents de ruisseau sylvestre. Elle rafraîchit l'esprit et irrigue l'envie de vivre. Cet élève d'Yvonne Lefébure tombe amoureux du pianoforte après avoir longuement fréquenté le grand piano moderne. Il décide d'en faire l'essentiel de sa vie d'artiste. Et, afin de mieux évoquer l'ambiance des récitals de la fin du 18ème siècle, il renonce à l'électricité pour éclairer sa musique, lui préférant la chaude lueur des chandelles.

De temps à autre, le violon classique de sa compagne Nicole Tamestit apporte un surcroît d'énergie et voici que l'on glisse de l'intimité solitaire du récital à la subtilité "conjugale" d'un concert à deux.

En 1996, Pierre Bouyer entame une intégrale discographique de Mozart. Les premiers enregistrements sont salués par la critique et même portés aux nues par la célèbre revue Le monde de la musique où l'on trouve cette appréciation de Michel Le Naour : "une interprétation respectant les pleins et les déliés de l'écriture mozartienne par un legato expressif, une clarté sonore, un sens de la nuance, un jeu bien articulé".

Ses passages en Alsace restent mémorables, même s'ils n'auront pas connu le succès d'affluence qu'un tel talent eût mérité.

Magnifique concert en l'église fortifiée d'Hunawihr, récital éblouissant au temple gothique de Sélestat, douceur estivale à l'ancien arsenal, puis en l'église gothique de la Sainte-Croix de Kaysersberg, avec le souvenir particulier d'une sonate K 331 pétillante comme un champagne de grand millésime !

Longue vie à cette fidélité, si excellemnent servie par une rigueur virtuose dénuée d'affectation

 

  RETOUR