l'écrivain d'hiver
   
PAGE ACCUEIL
  VISITES GUIDEES
Bergheim
Colmar
Ebersmunster
Eguisheim
Hunawihr
Kaysersberg
Ribeauvillé
Riquewihr
Sélestat
Strasbourg
   
  EVENEMENTS
Visites musicales
Événements d'hiver
Événements d'été
   
  PAGES SPECIALES
Qui suis-je
Mes publications
Les amis artistes
Et alors...Noël
   
  PAGES UTILES
Tarifs
Liens
   
   
   
   
   
 
 

Format : 14,5x 21 cm
broché - 398 pages
ISBN : 978-2-8482-3086-3
Editions Bastberg - 2008

Prix : 22 €
 
voir le site de
Phil Umbdenstock
contact Daniel Ehret

 

Texte de
DANIEL EHRET

dessins de
Phil Umbdenstock

   
  Lorsqu’au temps de la Commune de Paris, le peintre Courbet pousse l’engagement jusqu’à déboulonner la colonne Vendôme, c’est au mythe napoléonien qu’il s’en prend. C’est un symbole d’impérialisme et de tyrannie sanguinaire qu’il veut abattre.
En Alsace, comme ailleurs, bien des statues sont discutables, trop de rues ont des noms que le regard historique d’aujourd’hui ne glorifierait plus.
A ce sujet, notre décapant Tomi Ungerer emploie cette métaphore scatologico-médicale : « Oui l’Alsace a besoin d’un lavement ! »
Vous l’aurez compris, l’auteur a voulu conduire une entreprise de démythification et de démystification, en optant pour la forme pratique et non contraignante d’un « dictionnaire impertinent ». Il y a de l’iconoclasme dans cette démarche, mais aussi la volonté de sortir de l’ombre certaines figures trop ignorées.
A la fois polémique et informatif, dans un style que Roger Siffer qualifie de « superbe et flamboyant », l’ouvrage se picore ou se savoure plus longuement, selon l’humeur, en toute liberté de rythme, sans la moindre obligation chronologique.
Une manière émoustillante de reconsidérer l’histoire de l’Alsace.