l'alsace historique
   
PAGE ACCUEIL
  VISITES GUIDEES
Bergheim
Colmar
Ebersmunster
Eguisheim
Hunawihr
Kaysersberg
Ribeauvillé
Riquewihr
Sélestat
Strasbourg
   
  EVENEMENTS
Visites musicales
Événements d'hiver
Événements d'été
   
  PAGES SPECIALES
Qui suis-je
Mes publications
Les amis artistes
Et alors...Noël
   
  PAGES UTILES
Tarifs
Liens
   
   
   
   
   
 
Visite guidée de Riquewihr

La Renaissance, un âge d'or

Parmi les beaux immeubles construits entre 1500 et 1650 à Riquewihr, les deux maisons patriciennes dues à l’architecte Schickhardt sont sans doute les plus représentatives d’un style ayant voulu renouer avec l’esthétique de l’Antiquité.

Celle de la ville basse (rue du Général de Gaulle) se distingue par un oriel d’angle et un portail très harmonieux.

Celle de la ville moyenne (rue de la Couronne) arbore un pignon à volutes et à oculus d’une grande pureté stylistique..

Dans la rue du Cheval se dissimule l’ancienne propriété de l’abbaye lorraine d’Autrey : fort bel ensemble de bâtiments se signalant par une très remarquable tour polygonale, avec à l’intérieur de celle-ci un des plus beaux escaliers en colimaçon de la région.

La maison Kiener, rue du Cerf, restaurée avec soin, attire l’attention par le bas-relief qui surmonte son entrée charretière et par le beau puits du 16ème siècle qui trône dans une cour aux ramifications insolites.

D’autres maisons en pierre et maçonnerie mériteraient d’être décrites ou au moins citées : Riquewihr est sans doute la ville ancienne la plus dense de France en matière de monuments historiques, inscrits ou classés, avec plus de quarante immeubles protégés.

danse macabre (bas-relief)
cour de l'abbaye d'Autrey
maison conçu par l'architecte Schickhardt ensemble de maisons renaissance
 

VISITE GUIDÉE DE RIQUEWIHR
cliquez sur les titres suivants

Riquewihr
Des témoins du moyen-âge
La Renaissance, un âge d'or
Les demeures à pans de bois
Les musées